Australie : Down the West Coast

Ca y est! Je suis enfin équipée parfaitement (d`un 4X4 et d`un petit copain pilote) pour faire la côte ouest de l`Australie. Aucune idée en combien de temps je descendrai jusque Perth mais je me laisse porter par nos aventures et nos rencontres !

Nous partons de Katherine pour Kununura. Sur la route les premiers paysages de baobab apparaissent et nous faisons la rencontre de Jesus. Il nous guidera le long du chemin, nous apaisera en moment de grande tension et nous aidera lors des moments difficiles. Jesus existe vraiment, vient de Barcelone et voyage comme nous le long de la West Coast avec son 4X4 (je ne rigole pas, Jesus est un nom assez commun en Espagne apparemment). Il nous accompagnera pour un bout de route.

Nous faisons notre premier arrêt au Lake Argyle. Il s`agit d`un immense lac artificiel créé dans le but d`alimenter en eau les cultures de la région. La vue de la piscine a débordement du camping n`est pas mal du tout surtout pour le coucher du soleil !

Un peu plus loin, à l`entrée de la ville de Kununura, nous nous arrêtons à Kangourou Heaven, un refuge pour animaux blessés qui accueille principalement des Kangourous fauchés par des voitures mais il y a aussi des wallabys, des euros, des lapins, des kookaburas, des faucons, des aigles, des perruches, des cacatoès, des faisans, … Un vrai moment de douceur à câliner les bébés kangourous ! Ils cherchent en permanence des volontaires pour les aider à s`occuper des animaux. Nous sommes bien tentés de rester plusieurs semaines mais nous décidons de continuer notre roadtrip car ce n`est que le début et nous avons encore tellement de route.

Nous ne nous attardons pas à Kununura, il n`y a pas grand-chose à faire et il fait tellement chaud ! 37 degrés est notre quotidien. Direction Bungle Bungles qui marque le début d`une longue série de visite de gorges. Car visiter une gorge en Australie c`est comme visiter les temples en Asie, c`est à la pelle ! C`est très beau ! Les gorges ici sont tellement étroites et la forme ronde des rochers est très particulière. Encore une fois, on se croirait dans le décor d`un film d`Indiana Jones.

Nous entamons ensuite la Gibbs River Road, route mythique pour les Australiens et les backpackers car très mauvaise et a l`origine de nombreuses casses sur les voitures. Nous avons cependant de la chance car elle a été grattée 2 semaines plus tôt. Les ondulations de la route ne sont pas très marquées mais nous nous faisons surprendre par les cailloux pointus qui arriveront à crever un de nos pneus. Nous décidons de tenter l`aventure jusqu`au Mitchell Falls. La route pour y arriver est la pire, pas beaucoup n`ose s`y rendre. Nous allons souffrir car c`est effectivement abominable. Les ondulations sont permanentes et énormes. J`ai tremblé tout le trajet (on a mis 4h pour faire les 80 derniers km). Mais cela en valait le coup car les chutes sont époustouflantes ! Nous y passons une demi-journée sous 40 degrés quand un orage éclate et déverse des trombes d`eau sur le trajet du retour. Le chemin de l`enfer devient une rivière, il ne manquait plus que ça ! Nous avons droit à notre petit moment comique quand-même durant le trajet car la voiture passe le cap des 333 333 km. Ouhouh ! Nous continuons la Gibbs pour découvrir d`autres chutes et gorges spectaculaires et rencontrons d`autres voyageurs comme nous avec qui nous tisserons des liens. Après Emma Gorge, Manning Gorge et Bell Gorge, nous arrivons à Wyndjana Gorge, clou du spectacle. Au coucher du soleil, des milliers de chauve-souris s`envolent du fond de la gorge pour aller se nourrir. Seulement, les crocos le savent et attendent gueules ouvertes que les chauve-souris viennent boire dans la rivière pour les croquer. Quand je parle de spectacle !

Après une semaine sur la Gibbs, la route redevient bitume et nous emmène a Broome. Nous nous reposons quelques jours et admirons nos premiers coucher de soleil sur les plages immenses de la côte ouest. La plupart des plages sont accessibles en 4X4, on y roule comme sur une autoroute même parfois. Mais attention à l`ensablement ! Pour ça je suis fière de dire qu`on ne s`ait pas ensablé une seule fois ! Bon ok on n’a pas fait trop les foufous non plus. Je dois vous l`avouer ; je suis en fait une vraie couillonne en 4X4 et laisse Jean conduire tout le temps. L`aventurière a des limites !

Les plages des sables blancs sont jonchées de coquillages extraordinaires et la teinte de l`eau est composée d`une palette de différents bleus. Seul problème : les requins ! Ces petits poissons très dangereux ont la réputation de roder en Australie et la côte ouest n`est pas épargnée. Gares donc si le reef ne fait pas barrière de protection !

Nous traversons la région minière très active du Western Australia autour de Port Hedland pour arriver à Karijini, un des plus beaux parcs nationaux. Le parc est couvert de fleurs multicolores et nous visiterons de superbes … gorges (évidemment).

A nos snorkel ! nous arrivons à Exmouth et le fameux Ningaloo Reef, parc national marin protégé par l`Unesco. L`eau est par contre très froide car nous ne sommes encore qu`au début du printemps. Donc dure de rester plus de 20 minutes dans l`eau. Nous en profitons quand-même pour nager avec les requins-baleines. La saison (de avril à septembre) est normalement déjà terminée depuis 2 semaines mais nous avons de la chance car il y en a encore. L`excursion est chère (250$) mais ça en vaut vraiment la peine. Ces énormes requins inoffensifs sont majestueux.

Nous nous dirigeons ensuite vers Shark Bay, un autre parc national marin époustouflant. La route à travers les dunes de sables dans le parc est plein d`adrénaline. Nous avons vu 3 voitures ensablées en 2 jours. Pas nous hihi !

Nous traversons encore la superbe région de Kalbarri et le Pinnacle National Park (un peu trop touristique à mon gout), avant d`arriver à Perth. Un choc après avoir voyager 2 mois dans le bush. La ville est très grande et moderne. Les restaurants, cafés et bars sont très tendance et alternatif. Cet endroit me plait beaucoup ! Nous y resterons quelques jours afin de mettre la voiture en ordre (mécaniquement et administrativement), mais préférons rapidement reprendre le chemin du camping en allant à Margaret River plus au sud.

Cette petite ville est très agréable et située entre forets, vignes et océan. On s`y sent bien à faire les marchés, le tour des vignobles, des usines de fromage et de chocolat. Seul bémol : la météo ressemble un peu à celle de la Belgique au printemps et je commence à avoir vraiment froid à camper presque tous les soirs.

C`est la fin de notre roadtrip ! Que de souvenirs intenses en aventure ! La West Coast m`en a mis plein la vue, ça va être dure de faire mieux comme voyage mais je trouverai toujours ;) C`est aussi la fin du séjour en Australie de Jean. Son visa expire et il doit rentrer en France. Ça va être difficile de rester ici sans lui. Même si mon côté « indépendante » est content de pouvoir reprendre toutes les décisions toute seule, un lien particulier s`est tissé entre nous et il est devenu une partie importante de ma vie.