Australie: travailler dans une cattle station dans l`Outback

Me voici donc arrivée à Rockhampton et accueillie par Wendy. La ferme ou je travaillerai se trouve à Springsure, à 7h de route de Rockhampton. He oui c’est l`Outback, c’est loin de tout ;).

J`avoue que je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait dans une Cattle Station et je ne connaissais pas les personnes pour qui j’allais travailler. On doit suivre son instinct dans ce cas. Un peu risqué oui mais pour moi ça a toujours fonctionné.  Je sentais que cette aventure était pour moi!


Mais qu`est-ce qu`une Cattle Station ? C`est en fait comme un ranch ou ils élèvent des vaches pour la viande. Sauf que en Australie tout est grand et la superficie de la ferme est de 35000 hectares. Les voisins ont leur avion pour aller faire leurs courses en ville !!!


La ferme ou je travaille s’appelle « Warthon Creek ». Ce nom va rester grave dans ma mémoire car je ne le savais pas encore mais j’allais vivre mon Expérience Australienne dans cet endroit ! Warthon Creek appartient à la famille Squire depuis la fin des années 1800. Squire est une grande famille bien connue en Australie car ils sont là depuis le début de la création du pays et puis c’est aussi le nom d’une bière bien connue ici 😊. Bref, ils sont là depuis longtemps et ont même leur propre cimetière dans la propriété. Un vrai décor de roman de Tamara Mc Kinley pour ceux qui connaissent. Ces gens sont riches de par leur propriété immense mais ce sont des gens extrêmement simple ! Leur travail et leur terre sont leur vie, et n`ont pas besoin de s`encombrer de choses inutiles à leur exploitation. La maison est mignonne mais délaissée et l`extérieure ressemble plus à une décharge de ferraille (ben oui ils sont trop loin de la casse donc tout reste sur place). A part Wendy qui vit en ville à Rockhampton, ils restent loin des villes et toute vie sociale. Ils ne s`intéressent pas plus que ça à ce qu` il se passe dans le monde, et ne vont jamais sur internet. Seule Grandma regarde la télévision pour son émission préférée "Bargain Hunt", une émission anglaise sur la vente aux enchères de vieux objets... Ne parlons pas de leurs hobbies durant leurs temps libres : chasse aux cochons sauvages et aux dingos !


Donc dans la maison principale vit Grandma, 86 ans et veuve depuis l’année dernière. Elle a 4 enfants dont Wendy et Jack. Wendy vit à Rockhampton avec sa famille et a 2 enfants de mon âge. Elle a une ferme de reproduction de Brahmane, une race de vache comme la vache sacrée en Inde. Jack a une ferme à 45 minutes de Warthon Creek. On était 3 backpackers. Luke qui travaillait à Rockhampton chez Wendy, Katie qui s’occupait de Grandma et de la maison principale et moi qui vivait avec Jack. Wendy vient dans l`outback aider dans la ferme familiale depuis que le décès de son père. Elle y vient avec Luke environs toutes les 2 semaines. Sur la propriété vivent aussi Keith et Kerry, 2 travailleurs à temps plein. Ah oui j’oubliais Zac, le beau jeune cowboy, ami de la famille de Wendy qui est champion de motocross en Australie mais qui, après un accident de moto, ne peut plus concourir donc vient aider à la ferme car il adore ça. Je stoppe tout de suite les commérages, il ne s’est rien passe avec le beau Zac ;)


Katie s’occupait principalement de faire à manger pour tout le monde et des "poddies", les veaux orphelins. Moi je suivais Jack et l’aidais pour toute sorte de boulot : réparer les barrières, vérifier les pompes, creuser un coin d’eau, nettoyer l`enclot...


Mais le travail principal, et de loin mon préféré, était le "Mustering" ou rassemblement de troupeaux. Je ne sais pas si il y a un mot en français en fait. Bref, on était en quad, jeep et hélico et on partait sur une prairie pour rassembler les vaches et les dirigeait vers l’enclot. Dans l`enclot, on les séparait ; les veaux, les vaches à viande, les adolescents qu` il faut séparer de leur mère, les bulls, ... ensuite on "brand" au fer les veaux, on enlève leurs cornes (c’est là qu`il y a du sang) puis on relâche ceux qui repartent dans le bush et charge dans le camion ceux qui vont à l’abattoir. Comme vous l`avez remarqué, ce travail n`est pas fait pour les âmes sensibles. Moi qui adore les animaux, je n`aimais pas trop ces moments stressants (surtout pour les vaches). Mais celles-ci ne subissent ça qu`une fois par an, le reste du temps elles sont peinardes dans leur prairie. Et puis j`avoue que le côté cowboy des mustering en hélico et en quad, c’était excitant et magique. Les kangourous et les émeus sautaient partout autour de nous dans des paysages grandioses. J’en ai pris plein la vue !


J’étais loin de tout, c’était dure parfois de toujours rester avec les mêmes personnes, et puis certaines journées sont longues. Mais j’étais tellement bien accueillie par la famille et j’ai passé de super moments avec Katie l’autre backpacker, que cette aventure restera inoubliable.

Bon une fois par mois, ils ont ce qu’ils appellent le "Club". C’est en fait un petit bar au milieu de nulle part organisé par tous les fermiers du coin. Ils se réunissent autour d’une bière pour parler bétail et pluie.

Pas très passionnant pour moi mais c’est là que j’ai rencontré Nellie qui travaille à la ferme d’a côté, une cowgirl australienne terrible qui m’a sortie pour un weekend. On est allé faire le tour des pubs des villages, chercher des saphirs dans le sol et je suis restée une journée dans leur ferme bio pour voir comment eux travaillaient. Ils n’utilisent pas de quad ou hélico mais que des chiens de berger qui font tout le boulot. TRES intéressant !
 

J’ai beaucoup d’histoires à raconter, trop pour écrire sur le blog, mais quand je reviendrai en Belgique, je vous raconterai tout autour d’une bière promis !
Après 2 mois à Warthon Creek, il était temps pour moi de bouger et de voir une autre Australie. Direction Cairns, le climat tropical et 20h de bus.