Vietnam : Pho bien que ça se termine un jour ;)

Me voici arrivée au Vietnam dans le Delta du Mekong où je m'arrete à Chau Doc et Can Tho,  villes de pecheurs avec des maisons sur pilotis. Visite du marché flottant le matin. C'est en fait la chose principale à visiter dans le delta du Mékong: les marchés flottants. Les Vietnamiens du delta vivent sur leurs bateaux ou au bord du mékong dans des petites maisons mais ils ont tous un bateau! Le matin, dans la plupart des villes, ils viennent en bateau et font leurs courses sur le fleuve.
J'arrive ensuite à Saigon en bus. J'étais assez excitée à l'idée de voir cette ville mais j'avoue que j'ai été assez décue. Il s'agit d'une grande ville sans charme , capitale économique, avec des grandes rues et un traffic de fou. Traffic qui fut finalement pour moi l'attraction principale de la ville. Ce sont des millions de motos qui défilent dans les rues et qui se dépassent dans tous les sens. C'est très impressionnant et dés que je pouvais je prenais le moto-taxi pour vivre cette fièvre de la route vietnamienne. Bon évidement il y a des choses à visiter comme le palais de la réunification et le fameux musée des souvenirs de guerre. Les vietnamiens ont un passé difficile et ils veulent montrer aux touristes tous les malheurs qu'ils ont subit des "méchants américains et des méchants francais" et que le parti communiste a sauvé le pays. C'est sure que la guerre a été terrible et les américains ont été très cons d'etre intervenus dans cette guerre entre le nord du pays ( communiste) et le sud (pouvoir détenu par la famille royale) et d'avoir massacré des milliers de gens. Il faut montrer ces atrocités subies pour faire comprendre aux autres générations de ne plus recommencer. Mais dans tous les musées le "partis communiste" est représenté comme l'unique sauveur du Vietnam et c'est au limite du ridicule parfois.
Bref, après cette incursion citadine, direction la plage à Mui-ne. Qui n'est pas vraiment adapté pour glander sur la plage en fait, il y a beaucoup trop de vent. Mais qui dit vent, dit surfeurs et kitesurfeurs, je ne vais donc pas m'embeter et en effet j'ai passé dans cette station ma meilleure soirée au Vietnam. J'ai rencontré des anglaises sorteuses à ma guesthouse et nous avons terminé dans LA boite du coin : le Dragon Beach. La musique était vraiment excellente et tous les jeunes de la région se déhanchaient comme des malades sur la piste de danse, moi aussi d'ailleurs ;)
Mais je ne suis pas restée très longtemps la-bas, je me suis dirigée vers Dalat, ville très prisée par les vietnamiens pour leur vacances car elle est située dans les montagnes. Il y fait donc plus froid et les asiatiques adorent le froid! J'ai fait 3 agréables rencontres dans le bus jusque là: Lambert, Elsa et Romain, avec qui je ferai un bout de chemin par la suite. Nous avons loué des scooters pour faire le tour des waterfalls. Le lendemain, Romain et moi faisons une journée de canyoning. Et quelle journée! J'avoue que je m'attendais à un truc familiale pepere que tout le monde peut faire. Mais on a descendu des chutes de malade et c'était pas facile physiquement! Evidemment j'ai adoré dépasser mes limites et je m'en souviendrai toute ma vie.
De Dalat, nous sommes partis pour Hoi An et 16h de bus dans les dents. Les trajets sont longs au Vietnam et les sièges toujours un peu trop petits pour mes jambes de hollandaises meme dans les sleeping bus. Bref que du bonheur!
Hoi An est une petite ville dont le centre historique a été très bien entretenu. C'est très charmant mais du coup des hordes de touristes remplissent les rues du matin au soir. On se dirait un peu à Disneyland!
On a pas eu de chance, il a commencé à dracher à notre arrivée la-bas, du coup on a pas vraiment pu profiter à fond de la région et de ses plages mais on ne sait rien faire contre la météo! Et depuis ce moment là, il a fait gris jusqu'au bout de mon voyage. Le nord du Vietnam c'est comme en France, c'est le NOOOORD!
Après une courte visite de la citée impériale de Hué, direction Hanoi et 14h de bus. J'ai tout de suite adoré cette ville! Contrairement à Saigon, Hanoi a conservé un caractère pittoresque dans le vieux quartier. Il s'agit d'un marché géant; toutes les rues appartiennent à une corporation. Il y a donc la rue où on vend la peinture, une autre les bijoux, les sous-vetements, les chaussures,... et c'est comme ça dans tout le centre. 
Ca sent la fin, je repars en Belgique dans 4 jours et j'ai quand-meme envie d'aller à la campagne. Du coup je vais à Tam Coc, petit village au milieu des rizières et des falaises karstiques. Il s'agit d'un endroit super touristique à certains endroits et pendant la journée mais si on y reste loger et qu'on se ballade à vélo toute la journée hors des sentiers battus, on s'y sent bien! On en a pris plein la vue!
Le dernier jour, je l'ai réservé pour voir la baie d'Halong. Le must see au Vietnam! Mais je sentais que j'allais etre déçue car il s'agit d'une excursion ultra touristique et au Vietnam si tu suis le circuit touristique classique, tu est toujours déçu! Et c'est vrai je m'y attendais, il y avait un monde de fou, la mer est polluée et on a vu qu'une mini partie de la baie. Le bon plan est de rester sur l'ile de Cat Ba plusieurs et de louer un bateau de là pour faire le tour de cette énorme baie mais bon je n'avais plus trop le temps.
Dernier soir, à Hanoi, cafard, et ben non heureusement j'ai retrouvé mes potes bretonnes Elodie, Flo et leur amie Laurie, Leanne et Glen les anglais et Romain pour boire un dernier verre! On a d'ailleurs terminé dans un club d 'expat assez bizarre avec un DJ gay francais qui passait du Claude Francois. Plutot sympa comme soirée mais trop étrange de se dire que c'est la dernière fois que je vois mes amis. Toutes ces rencontres que j'ai faites, je ne les verrais surement plus jamais!
Voilà c'est la fin de la première partie de mon voyage. Je me suis sentie vivre durant ces 6 mois comme jamais! Tout le monde me pose déjà la meme question: quel pays as-tu préféré? Je répond que chaque pays est différent et que je les ai tous aimés pour une caractéristique propre à chaque pays: le Sri Lanka pour la beauté époustouflante de la nature, le Myanmar pour cette magie que j'ai ressentie et la gentillesse des gens, la Thailande pour la facilité du voyage et les paysages, le Cambodge pour la plus belle plage à Koh Rong, le Laos car c'est là que j'ai fait les meilleures rencontres ;), l'Inde pour l'expérience inoubliable de voyage, le Népal pour l'Himalaya, et le Vietnam pour la nourriture (moi qui aime pas manger asiatique j'ai adoré la streetfood là).
Mais ce que j'ai préféré plus que tout, c'est le faite de rencontrer des gens comme moi qui aime voyager et de parler avec eux de nos aventures!