Indonésie : au pays des sourires et des surfeurs

Me voici arrivée à ma dernière étape en Asie : l`Indonésie. Arrivée dans la grande ville de Jakarta, je fais la connaissance de Pierre avec qui je voyagerai pendant près de 2 semaines quand-même ! Il n`y a pas grand-chose à voir à Jakarta mais notre première ballade dans le centre-ville nous présage qu`on va beaucoup se faire prendre en photo dans ce pays. Nous avons été assaillis par les jeunes qui veulent prendre des photos avec nous pendant près de 45 minutes. Et ça été comme ça dans tous les lieux touristiques que nous avons visités.

Nous prenons le train pour Jogyakarta pour visiter les temples de Borobudur et de Prambanan. J`ai malheureusement été déçue par ces temples ; entrée chère, beaucoup de monde et pas si impressionnant.

De là, nous nous dirigeons vers les volcans : Bromo et Ijen. Et ça, ça a vraiment été les highlights de mon séjour en Indonésie (avec les surfeurs à mater 😉 ). Les paysages sont époustouflants ! On a réussi à éviter la masse de touristes et ça a beaucoup aidé pour maintenir la magie du moment. Nous nous sommes levés à 1h30 du matin pour observer les flammes bleues s’échappant du gaz sulfurique du volcan. Après le lever du soleil on peut profiter des couleurs extraordinaires du cratère et redescendre avec les porteurs de soufre au son de papaoutai. Ces gens portent près de 60 kg et font 3 aller-retour sur la journée.

Après cette journée qui a commencé intensément, nous prenons le ferry pour Bali. Nous sommes 3 : Pierre, Audrey et moi. Un français, une suisse et une belge. Nous arrivons même à rencontrer des québécois à Pemuteran. Il y a énormément de francophones dans le nord de Bali, ils recherchent les endroits calmes loin des australiens !
Nous nous posons 3 jours à Pemuteran dans un charmant hôtel moderne avec piscine (10 usd la nuit ça va !). J’en profite pour faire une plongée sur l'île de Menjangan dans le parc de Bali Barat. Bali commence bien, je ressens tout à fait l’ambiance décontractée de l’île !

Nous nous rendons ensuite en bemo (minibus local) à Munduk, village dans les montagnes et les rizières. On se fait une journée balades et scooter pour visiter les alentours puis direction Ubud. Là, j’ai mon premier contact avec la masse de touristes australiens et autres. Il y a du monde à Ubud et l`atmosphère est vraiment bobo. C’est beaucoup plus cher aussi. Mais l`ambiance est assez sympa. Je me suis lâchée en shopping d`ailleurs.

Après 2 jours là-bas, je dis au revoir à Audrey et Pierre et me dirige vers Kuta. J’en ai tellement entendu parler de Kuta, qu`il fallait que je voie ça. Ville hyper touristique remplie d`australiens mais surtout ville de la fête. Dès le premier soir je teste les clubs avec une amie anglaise que je rencontre à l’hôtel et je ne suis pas déçue. Tous les soirs que je passerai dans cette ville se terminent très très tard 😉. Les australiens sont de gros fêtards, ça promet pour la suite de mon voyage !
J`ai quand même essayé de surfer à Kuta, endroit rêvé pour les débutants. Bon après avoir dormi 2 heures la veille, c’était pas ma meilleure performance mais c’était fun.

Je fais la rencontre de Myriam et Frodis, 2 surfeuses, et partons à Padang Padang beach et Uluwatu, paradis des surfeurs. C’est le monde exclusif des surfeurs là-bas mais avec 2 surfeuses blondes les rencontres sont plutôt faciles 😉

Après cette escapade de surf, direction Gili pour regarder le premier match des belges avec Ju, Noémie, Ludi et Elliott, des nivellois ouhouh ! Gili c est mignon mais il n`y a rien à faire à part faire la fête. Et ce fut en effet une semaine de fête entre beach party, boat party et party tout court … bref une semaine éprouvante pour mon estomac !

Je me suis ensuite posée un peu sur Lombok, île très calme et aux paysages grandioses. Parfait pour terminer mon séjour en Indonésie.
La vie facile et pas chère se termine ici. J’ai tellement d’attentes pour l’Australie, j’espère que je ne serai pas déçue...