Inde: le Rajasthan

Nous continuons notre périple à travers le pays des Maharajas et nous nous dirigeons vers Jaipur, capitale du Rajasthan. Cette ville, connue pour son textile et ses diamants, est assez riche et moderne. Cela nous change.
Dans toutes les grosses villes du Rajasthan, il y a 2 choses à visiter (en plus des temples et des bazars): le fort et le city Palace. Le fort est l'ancien palais où les Maharajas vivaient, datant du Moyen Age et entouré d'une grande enceinte pour se protéger des ennemis. Il faut savoir qu'ils s'entretuaient tous à cette époque pour avoir le pouvoir. La grande partie du fort était consacrée au harem pour les femmes. Le city Palace est le palais où vit le Maharajas actuellement avec sa famille.
Mais chaque ville a sa spécificité:
Jaisalmer est la ville d'or avec son fort semblant sortir du désert, Jodphur est la ville bleue avec ses dédales de ruelles aux facades peintes en bleu, Udaipur est la ville romantique avec ses somptueux palais établis autour du lac Pichola.
Pushkar est un endroit à part car il s'agit d'un village au milieu du désert qui accueille chaque année la fameuse "foire aux chameaux". Nous avons eu la chance de pouvoir nous y rendre la veille de son ouverture et d'avoir eu un apercu sur ces milliers de chameaux parés de leur plus beaux bijoux et prets à etre vendus. Ce village est aussi un peu un repère d'anciens hippies. Les jeunes occidentaux aiment y rester plus longtemps car c'est vrai qu'on s'y sent bien!
La route est longue entre toutes ces ville. Souvent 5 - 6 h de trajet. Et celui-ci est tout sauf reposant car la route ici est un véritable enfer. Entre voitures qui se dépassent de tous les cotés, les vaches et les chiens qu'il faut éviter et les nids de poules, nous sommes toujours sur le "qui vive". De plus nous avons été témoin d'un violent accident de voiture qui nous a fort refroidi. En fait nous sommes arrivés sur les lieux 5 minutes après le drame. Nous avons reconnu la famille indienne (touristes de Bombay) qui mangeait au resto routier avec nous 10 minutes avant. Le chauffeur s'est endormi au volant et à foncé dans un camion. Nous nous sommes arrêtés pour porter secours. Marc étant médecin s'est précipité sur le blessé étalé par terre qui avait certainement son bras cassé, c'était le grand -père. Sophie réconfortait tout le reste de la famille en panique (il y avait la maman et les 2 enfants). Moi quand j'ai aperçu les morceaux de cervelles sur la route et le bras arraché de la grand mère, j'ai failli tomber dans les pommes et suis retournée dans la voiture. J'avoue je n'ai pas été très utile sur le coup mais impossible c'était trop choquant et quand je vois du sang je tombe!
Apparemment, les accidents arrivent fréquemment sur ces routes, impliquant aussi des touristes. La cause principale: le chauffeur qui s'endort au volant. Du coup, on est tout le temps en train de regarder ce que notre chauffeur fait. Il faut savoir que notre chauffeur, Deepak, est aussi un phénomène. C'est un peu un roni indien avec une voiture tunée (sa Tata Fast and Furious). Il ne parle presque pas anglais et a toujours un air endormi. On a pas eu beaucoup de chance sur le coup!
Je vous passe évidemment l'étape de ma tourista à Jaisalmer. J'ai été malade comme jamais durant 2 jours et je n'arrive toujours pas à manger depuis 5 jours. Les joies de l'Inde!
Ce soir c'est notre dernier soir en Inde du Nord. Demain, nous quittons Marc qui repart pour la Belgique et Sophie et moi prenons notre avion pour Goa et de nouvelles aventures...