Sri Lanka: entre les plantations de thé et les plages

Le Sri Lanka est une destination que je conseille fortement si vous ne connaissez pas encore. J'ai eu un petit coup de coeur.  Ils étaient en guerre il y a encore 3 ans dans certaines régions et commencent à s'ouvrir au tourisme mais ils sont très rapides et des hotels se développent un peu partout. L a nature est encore fort préservée ici et tient un role important pour les Sri Lankais. Chaque plante est utile a quelque chose. D'ailleurs ils ne comprennent pas que nous ayons des jardins avec plein de fleurs qui ne servent qu'à "décorer". Ils sont respectueux sur la route et il n'est pas compliqué de conduire ici (ils ont meme des passages pour piétons et laissent passer les gens qui veulent traverser). Evidemment je viens de l'Inde ou tout était chaos ;)  Faites juste attention aux chiens qui sont couchés sur la route un peu partout et ne daignent pas bouger (ils remplacent les vaches en Inde).

Nous sommes restées 2 jours à Colombo le temps de savoir un peu quel parcours on voulait faire. Nous avons trouvé un chauffeur qui pouvait nous emmener pour 450 euro par personne durant les 15 jours avec hotel et petit-déjeuner et incluant aussi le train entre Colombo et Kandy et entre Nuwera Elya et Ella. Bref on ne voulait pas trop se prendre la tete et on était quand meme un peu épuisée après l'Inde donc let's go pour le chauffeur. C'est là que nous avons fait la connaissance de Tussi notre chauffeur adorable.
Nous avons visité à la fois les monuments historiques, à savoir ici les bouddha couchés dans des grottes et des bouddhas géants dans des ruines, et à la fois fait des balades dans la nature (dans les rizières, plantations de thè, montagnes,...). J'ai grimpé l'Adam's Peak, une montagne que des milliers de pélerins montent chaque année. C'était 3h d'escaliers dans le noir vu qu'on part à 2h du mat pour voir le lever du soleil. Il y avait un monde fou quand j'ai été et il ne fesait pas très beau donc je n'ai pas vu grand chose mais je suis assez fiere de l'avoir fait ;) Il m'a juste fallu 8 jours pour remarcher normalement après.
Nous avons aussi fait un safari dans le Yala National Parc. Notre but était de voir des léopards mais il y avait un monde dingue dans ce parc! Moi qui suis habituée aux safaris en Ouganda, j'ai été bien déçue. Dés qu'une jeep avait repérée un léopard, le chauffeur prévenait les autres. On s'est donc retrouvé à 40 jeeps dans un petit chemin autour d'un buisson...le léopard s'était évidement barré depuis longtemps! Mais bon on a passé un bon moment et on a vu plein d'autres animaux comme des paons, des éléphants, des toucans, des singes, des crocos...
Nous avons terminé notre séjour au Sri Lanka à la plage à Unawatuna près de Galle. La mer est très jolie, très bleue mais il y avait encore une fois beaucoup de monde sur la plage ( c'était les vacances aussi). Nous avons passé Noel au son d'une soit disant chorale de Noel (en fait des Sri lankais qui n'avaient jamais chanté de leur vie je pense et chantaient des chansons en sri lankai). C'était vraiment horrible mais bon c'était Noel ;)
J'ai quitté Sophie avant hier soir après un super diner sur la plage avec une tortue de mer à coté de nous. Après 3 mois de voyage ensemble, difficile de la quitter!
Me voici en Thailande en compagnie d'Aline (une amie de Rixensart) et je suis déjà trop fan de retrouver ce pays que je connais déjà et que j adore!

Inde: Kerala

Nous voici arrivées à Kochi, première escale de notre escapade au Kerala. Il s'agit d'une grande ville portuaire située au nord des backwaters. Nous resterons dans le vieux centre de fort kochi, petit et fort touristique mais fort agréable aussi. Nous avons l'occasion de manger d'excellentes gambas dans du curry et de la noix de coco...un délice! Il n'y a pas grand chose à visiter dans cette ville mais il est bon de flaner dans ses petites ruelles et au bord de mer.
Nous resterons ensuite 3 jours dans les backwaters dans un village nommé Thuravur dont une journée et une nuit sur une de ces fameux "houseboat". Nous étions vraiment au calme juste à 2, c'était vraiment super. La nature est magnifique mais ça reste l'Inde et les backwaters servent aux indiens à la fois de bain, de poubelle, de lave-vaisselle, de machine a laver et de toilette. Bref, l'eau n'est pas très propre mais après un mois en Inde, on est habituées à la saleté (enfin presque). Nous nous sommes reposées ensuite 2 jours dans une farmhouse le long des backwaters. Il n'y avait pas grand chose à faire à part faire du canoë et bouquiner.
Apres nous avons pris le train (enfin plusieurs trains car difficile aux indiens de nous montrer le bon train et rien n'est indiqué!) jusque Varkala, la plage IN du Kerala. La plage est située au bas d'une grande falaise et c'est un peu un repère d'occidentaux artistes. On a rencontré des gens un peu bizarres. Mais nous sommes accueillies dans une guesthouse tenue par une belge et ça fait du bien de parler avec une ou un belge, on en a pas beaucoup rencontré jusque là!
La plage est moins belle qu'à Goa, et je la trouve assez sale mais bon il y a des grosses vagues et donc ... des surfeurs ;)
C'est ici que se termine notre séjour en Inde. Demain nous nous envolons pour le Sri Lanka. Tout le monde ne nous dit que du bien de cette ile et j'ai hate de voir ça!

 

Inde: Goa et ses plages....

Enfin un moment relax après notre voyage assez soutenu en Inde du Nord. Ca fait du BIEN! Dés notre arrivée à l'aéroport de Goa, nous sentions une ambiance complètement différente et detendue. Dehors ça sent la noix de coco, la vanille et la mer, et plus les détritus et les gaz d'échappement.
Nous avons commencé par 3 jours à Panaji, la petite ville de Goa, pour se forcer à visiter un peu avant de se dorer la pilule sur la plage. Je me connais quand je suis bien au soleil, je ne décolle pas. Notre impression à Soph et moi: nous ne sommes plus en Inde mais en Amérique du Sud. Les indiens parlent portugais, les rues sont jonchées de vieux batiments coloniaux multicolores un peu comme à Cuba, ils sont très catholiques (il y a des églises partout) et les locaux nous foutent la paix dans la rue et sont super sympas! Bref cela s'annonce très bien!
Beaucoup d'européens retraités (surtout des anglais) viennent vivre ici durant les 6 mois d'hiver. On voit des vieux hippies en scooter partout. Malheureusement, les russes viennent aussi depuis peu mais se conduisent autrement que les européens: ils sont bruyants, malpolis et mangent comme des porcs. Les russes en vacances quoi!
Les plages du Nord sont moins jolies car déjà fort exploitées et les vagues sont plus violentes. De plus c'est là que se trouvent les grosses discothèques (pour indiens et russes principalement).
Les belles plages plus chill out sont dans le sud. C'est pourquoi nous avons atterri à Palolem et quel bonheur! On se croyait en Thailande!
Pas besoin de réserver à l'avance, nous avons le choix de bungalows sur la plage. Bon la plage se développe de plus en plus au fil des années comme partout mais il reste des petits coins de paradis!
Nous avons rencontré des gens adorables dont Lou et Andrea qui viennent de Londres mais qui vont vivre à Melbourne et que j'espère retrouver plus tard ;)
En tout cas si vous cherchez des idées de vacances pas trop chères, je vous conseille cette destination. Vous ne paierez que 10€ par nuit et par personne et un repas là-bas coute environs 3€ par personne.
C'était la première fois que j'ai eu un pincement au coeur en quittant un endroit durant mon voyage!

Inde: le Rajasthan

Nous continuons notre périple à travers le pays des Maharajas et nous nous dirigeons vers Jaipur, capitale du Rajasthan. Cette ville, connue pour son textile et ses diamants, est assez riche et moderne. Cela nous change.
Dans toutes les grosses villes du Rajasthan, il y a 2 choses à visiter (en plus des temples et des bazars): le fort et le city Palace. Le fort est l'ancien palais où les Maharajas vivaient, datant du Moyen Age et entouré d'une grande enceinte pour se protéger des ennemis. Il faut savoir qu'ils s'entretuaient tous à cette époque pour avoir le pouvoir. La grande partie du fort était consacrée au harem pour les femmes. Le city Palace est le palais où vit le Maharajas actuellement avec sa famille.
Mais chaque ville a sa spécificité:
Jaisalmer est la ville d'or avec son fort semblant sortir du désert, Jodphur est la ville bleue avec ses dédales de ruelles aux facades peintes en bleu, Udaipur est la ville romantique avec ses somptueux palais établis autour du lac Pichola.
Pushkar est un endroit à part car il s'agit d'un village au milieu du désert qui accueille chaque année la fameuse "foire aux chameaux". Nous avons eu la chance de pouvoir nous y rendre la veille de son ouverture et d'avoir eu un apercu sur ces milliers de chameaux parés de leur plus beaux bijoux et prets à etre vendus. Ce village est aussi un peu un repère d'anciens hippies. Les jeunes occidentaux aiment y rester plus longtemps car c'est vrai qu'on s'y sent bien!
La route est longue entre toutes ces ville. Souvent 5 - 6 h de trajet. Et celui-ci est tout sauf reposant car la route ici est un véritable enfer. Entre voitures qui se dépassent de tous les cotés, les vaches et les chiens qu'il faut éviter et les nids de poules, nous sommes toujours sur le "qui vive". De plus nous avons été témoin d'un violent accident de voiture qui nous a fort refroidi. En fait nous sommes arrivés sur les lieux 5 minutes après le drame. Nous avons reconnu la famille indienne (touristes de Bombay) qui mangeait au resto routier avec nous 10 minutes avant. Le chauffeur s'est endormi au volant et à foncé dans un camion. Nous nous sommes arrêtés pour porter secours. Marc étant médecin s'est précipité sur le blessé étalé par terre qui avait certainement son bras cassé, c'était le grand -père. Sophie réconfortait tout le reste de la famille en panique (il y avait la maman et les 2 enfants). Moi quand j'ai aperçu les morceaux de cervelles sur la route et le bras arraché de la grand mère, j'ai failli tomber dans les pommes et suis retournée dans la voiture. J'avoue je n'ai pas été très utile sur le coup mais impossible c'était trop choquant et quand je vois du sang je tombe!
Apparemment, les accidents arrivent fréquemment sur ces routes, impliquant aussi des touristes. La cause principale: le chauffeur qui s'endort au volant. Du coup, on est tout le temps en train de regarder ce que notre chauffeur fait. Il faut savoir que notre chauffeur, Deepak, est aussi un phénomène. C'est un peu un roni indien avec une voiture tunée (sa Tata Fast and Furious). Il ne parle presque pas anglais et a toujours un air endormi. On a pas eu beaucoup de chance sur le coup!
Je vous passe évidemment l'étape de ma tourista à Jaisalmer. J'ai été malade comme jamais durant 2 jours et je n'arrive toujours pas à manger depuis 5 jours. Les joies de l'Inde!
Ce soir c'est notre dernier soir en Inde du Nord. Demain, nous quittons Marc qui repart pour la Belgique et Sophie et moi prenons notre avion pour Goa et de nouvelles aventures...

Inde: New Delhi et le Taj Mahal

Nous voici donc arrivés à Delhi dans une ambiance complètement différente de Varanasi. Excepté le vieux Delhi, qui reste chaotique comme partout en Inde, tout est plus propre et plus riche ici. En tant que capitale, cette ville accueille toutes les administrations nationales et internationales.
Nous avons logé dans une famille indienne dans la banlieue de New Delhi et nous avons eu la chance de fêter Diwali avec eux. Diwali (fete des lumières) est un peu l'équivalent de Noel chez nous. Ils décorent leur maison de guirlandes lumineuses (très kitschs) et ont 2 semaines de congés. Durant les 3 nuits, le ciel inonde de feux d'artifice. Nous avons été invités sur le toit de la maison ou nous logions pour lancer des feux d'artifice tout en buvant quelques verres. Ensuite nous avons mangé un délicieux repas indien (je n'avais jamais mangé indien avant mon séjour en Inde mais j'adore, c'est extrêmement raffiné!) et terminé a danser dans la rue au son des tambours.
A Delhi, les visites du tombeau d'Humayum et du Lodi Garden restent mes must-do. Les bazars du centre ville, la grande Mosquée et le fort rouge ne m'ont pas autant impressionnés.
Nous avons ensuite roulé jusque Agra pour voir le Taj Mahal et le fort d'Agra. Magnifique! Mais cette ville est extrêmement polluée, on voyait a peine le Taj Mahal de loin! L'Inde en général est très polluée et je pense que mes poumons en ont pris un coup!
Il y avait du monde au Taj Mahal, on était en plein Diwali et les indiens venaient de toute l'Inde pour le visiter. Je conseille d'ailleurs de le visiter le matin car non seulement la lumière est meilleure (enfin le soleil ne perce qu'à 9h) mais surtout il y a moins de monde! Ce tombeau, car il s'agit bien du tombeau de la femme du Shah Jahan (Maharaja), me faisait beaucoup penser au palais d'Aladdin dont Disney a du s'inspirer. D'ailleurs l'ancien nom d'Agra était bien Agrabana (Agraba).

Inde : première approche avec Varanasi

Nous voici arrivés en Inde!  Et quel pays!
Nous avions beaucoup d'a priori sur ce pays et on nous avait mis en garde sur plein de choses: le choc culturel, la tourista, le trafic, le bruit, les mendiants, les viols,...mais on nous avait aussi décrit le Taj Mahal, les saveurs, les palais...et bien voilà je peux enfin vérifier par moi-meme et émettre mon opinion!
Nous avons commencé notre périple à Varanasi. Notre arrivée fut déjà un peu chaotique. Après un vol entre Katmandou et Varanasi de 45 minutes, nous avons mis 2 heures pour rejoindre notre Guesthouse. Le trafic était vraiment insupportable, c'est le pire endroit que j'ai vu au monde pour ça (pire que Kampala!). Tout est plus difficile en Inde et c'est vrai!
Heureusement nous avions une chouette guesthouse située au calme et avec une vue imprenable sur les Ghats (endroits où on brule les morts). Il est important d'avoir un bon hotel calme à Varanasi. La ville est tellement harassante que en fin de journée et meme mi journée, on a besoin d'un havre de paix pour se détendre.
Varanasi est un haut lieu pour la religion hindoue car elle est située au bord du Gange. Les hindous viennent de partout dans le pays faire un pélerinage pour se purifier dans la "Mother Ganga". Surtout si ils sentent leur fin venir, ils veulent venir mourir ici et se faire bruler sur les Ghats.
Tous les matins, les hindous viennent se baigner dans le Gange suivant tout un rituel et prier. Le soir une cérémonie est célébrée par les Brahmanes (la plus haute caste en Inde, ceux qui ont accès aux textes sacrés).
Voir cette ferveur religieuse est impressionnant et vraiment prenant!
Ce qui est difficile aussi en Inde c'est la pauvreté. Ca y est, ce n'est plus un reportage d'envoyé spécial, c'est la réalité! Les enfants mendiants qui sniffent de l'alcool et qui passe leur journée dans les poubelles, les lépreux qui vous tirent la manche pour quelques roupies,  les milliers de rats dans les gares, les cafards gros presque comme ma main, les chiens couverts de pus et estropiés. J'essaie de fermer les yeux sur tout ça, comme le font les autres indiens. Est-ce le bon comportement? Marc et Sophie ont plus de mal à ignorer tout ça. Ils achètent des bananes et du coca aux enfants et caressent les chiens.
Nous avons ensuite testé le train de nuit entre Varanasi et Delhi, une aventure! Le train avait évidement du retard: 8h au total. Nous avons attendu dans la gare la nuit entourés de cafards et de rats. Le trajet a duré 16h. Mais nous étions en première classe et avions une cabine pour nous 3, petit point positif!
C'est assez étrange mais malgré cette réalité difficile de l'Inde, j'adore ce pays! Il y a une ambiance tellement particulière, tous mes sens sont en éveil!
Delhi est complètement différente de Varanasi. Mais ça c'est pour le prochain épisode!

Népal: Chitwan ou Jurassic Park ou Spider Safari

Nous avons terminé notre périple au Népal par 3 jours au Parc National du Chitwan dans le sud du pays, à la frontière avec l'Inde. Ce fut notre moment "Nature".
J'ai déjà fait plusieurs safaris dans ma vie mais j'avoue que celui-ci ne ressemblait pas aux autres. J'avais l'impression d'être dans le film Jurassic Park! En effet, la foret tropicale, les hautes herbes et les animaux semblent tout droit sortis du  film. Le parc est connu pour recenser environs 500 rhinocéros, des tigres, des ours Lippu, des crocodiles et une foret impressionnante datant de la préhistoire.
Nous avons eu l'occasion de faire un Jeep Safari d'une journée, que j'ai surnommé "Spider Safari" car on roulait dans la jungle prenant les araignées en pleine face! Et je peux vous dire que les araignées ont aussi l'air de dater de la préhistoire. Elles ont la taille de ma main et étaient multicolores. Ils ont tous bien ri dans la voiture quand je me mettais à hurler debout sur la banquette. PS: la voiture n'était pas couverte donc elles venaient sur nous!
Nous avons aussi fait une ballade en éléphant tot le matin pour apercevoir les rhinos. Pour moi, les tours en éléphant restent une activité pour gros touristes mais j'avoue qu'ici c'était sympa de rechercher les animaux dans la jungle sur un éléphant. De plus, on a pu se tenir juste à coté d'une maman rhino et son bébé en toute sécurité. Ce qui n'aurait pas été le cas, en jeep ou à pied.
Nous avons aussi fait du canoë et une ballade à pied dans la jungle.
Il fait très chaud au Chitwan et les moustiques sont énormes! De vrais voraces!
Nous avons logé dans un lodge très sympa, après avoir déménagé d'un autre en travaux et très bruyant. Il s'appelle le Royal Park. Nous avons discuté avec le manager de l'hotel qui s'avère être l'ancien photographe de la famille royale comme son père et son grand père l'étaient. Les photos des safaris de la famille royale et de Lords anglais sont affichées dans le restaurant. C'était un vrai massacre ces safaris, ils tuaient des dizaines de tigres et rhinos à chaque fois!
 

Népal: la vallée de Katmandou

Après ce moment sportif, place au culturel! Marc, mon parrain pour ceux qui ne le savent pas, nous a rejoint à Katmandou. Nous avons été le chercher à l'aéroport pour ensuite aller dormir à Bakhtapur.
Plusieurs citées médiévales sont établies autour de Katmandou. Les plus connues sont Bakhtapur et Patan que nous avons visitées.
Il s'agit de véritables musées à ciel ouvert. Le centre ville (que l'on appelle Durbar Square) et les ruelles recèlent des centaines de merveilles architecturales. Les habitants de ces citées sont beaucoup plus religieux que dans la Katmandou moderne.
Nous avons eu la chance de visiter le Népal durant Dasain, la plus grande fete religieuse hindouiste du pays. Il faut savoir que 80% des népalais sont hindouistes, et seulement 18% bouddhistes. Durant ce festival, les népalais vont dans leur famille se mettre le tika (point rouge sur le front) et sacrifient un animal. Des milliers d'animaux ont été sacrifiés la semaine passée! Cela pour porter chance et prospérité pour l'année à venir.
A Patan, nous avons aussi eu l'occasion de nous balader dans le quartier des expats pour voir un peu autre chose.
Nous avons ensuite été un peu plus loin dans la campagne de Katmandou, dans le district de Dhulikel pour avoir une vue imprenable sur la chaine de l'Himalaya. Là, nous avons été dormir dans un monastère bouddhique à Namobuddath. Ce fut une expérience de participer à leurs prières accompagnées de cymbales et de son de trompes (comme au Tibet), et de manger avec eux. Marc et Sophie n'ont pas beaucoup apprécié l'accueil un peu froid des moines. Ils ignorent les étrangers et ne nous adressent pas la parole si on ne va pas vers eux. Mais j'ai eu l'occasion de parler avec un moine, qui parlait très bien anglais et était très sympathique.
A katmandou, nous avons visité la Stuppa de Bodnath, la plus grande stuppa du Népal et accueillant des centaines de moines réfugiés du Tibet. Ensuite le Monkey Temple, autre Stuppa et monastère bouddhique mais ici gardée par des singes. Mais le plus impressionnant reste Pashupatinath, ou le Temple de Shiva où l'on brule les morts. Nous avons vu nos premières crémations sur les Ghats de la rivière de Katmandou. On en a vu 3 en 20 minutes!
C'est entre autres là, que les 10 membres de la famille royale ont été brulés en 2001. Il faut savoir que le Népal avait une famille royale jusqu'en 2001. Toute la famille a été assassinée, on ne sait pas vraiment par qui. La légende dit que le fils du roi a tué toute sa famille avant de se suicider car il ne pouvait pas épouser la femme qu'il aimait. D'autres disent, que c'est le frère du roi qui aurait comploté tout ça. Bref un vrai Dallas!